"RED CONCERT"

 

Souhaitant affirmer l'association entre performance musicale et scénographie -que nous considérons aujourd'hui la "marque de fabrique de nos créations" (cf "Le laboratoire de Madame Sonore", "The universe of KAssAndre")-, nous prévoyons ici la réalisation d’un décor constitué de matières telles le métal ou encore le bois ; dernier combiné à plusieurs luminaires originaux, associés en live aux nouvelles technologies comme l'"Arduino" ou encore la "Musique Assistée par Ordinateur".

Pour plus d'autonomie -mais également dans le but de présenter notre "mise en musique scénographiée" du film "Le Ballon rouge" au plus grand nombre-, nous avons fait le choix d'un décor relativement léger. Cadres de diffusion envisagés : cours, salles de cinéma, jardins, salles de spectacle, établissements scolaires ou encore hospitaliers etc...

À travers la projection du film d'Albert Lamorisse "Le Ballon rouge" ainsi que par les tenues portées par les musiciennes sur scène, nous voulons plonger le public dans le "Paris des années 1950", associé à une esthétique musicale et une scénographie plus modernes qui nous sont propres.

Par ailleurs, en investissant le plateau que nous pensons trop souvent laissé vide dans le cadre de ce type de spectacle, nous tenons à nous différencier d'un "simple ciné-concert" que nous estimons trop classique.

Notre propos général est finalement de proposer au public un "Spectacle musical cinématographique complet tout terrain" : comme si les musiciennes, leur espace scénique doté d'une scénographie lumineuse interactive, la composition musicale et la si belle histoire du film "Le Ballon rouge" ne faisaient qu'un.

 

 

 

MUSIQUE! 

 

PARFOIS DES IMAGES, DES COULEURS, DES SONS OU ENCORE DES ODEURS DE MON ENFANCE ME REVIENNENT.

LE FILM “LE BALLON ROUGE” FAIT PARTIE DE CES SOUVENIRS..."

 

 Souhaitant nous confronter à nos capacités créatives mais aussi par "pur plaisir de jouer ensemble", Ljuba de Angelis et moi-même avons déjà organisé plusieurs répétitions musicales concernant ce projet ; dernières principalement sous forme d'improvisations.

Nous avons rapidement été d'accord sur le fait que nous ne souhaitions pas du tout nous inspirer de la musique originale composée par Maurice Le Roux à l'époque de la sortie du film : nous avons d'abord "simplement" joué, tentant de "coller" le plus exactement aux émotions que nous procurait le film sur l'instant.

Nous nous sommes ensuite réécoutées avec attention, réussissant ensemble à isoler/sélectionner différentes ambiances sonores que nous avons acté d'utiliser en live telles des "palettes de sons" : ambiance majeure, suspendue, ou encore mineure...

S'en est suivi un découpage précis du film, permettant de décider à quel ou quel moment nous utiliserons ces dernières, que nous développerons en live grâce à nos compétences d'improvisatrices confirmées : mise à part un thème écrit, nous voulons nous laisser à nous aussi la possibilité de voyager lors des représentations, illustrant avec émotion et créativité -bien sûr à chaque fois le plus justement possible-, la poésie générée par le film d'Albert Lamorisse "Le Ballon rouge".

 

CASSANDRE GIRARD, ARTISTE

MUSICIENNE À L'ORIGINE DU PROJET

 

 

 

"LE BALLON ROUGE" - Albert Lamorisse, 1956

 

CONTEXTE / AMBIANCE GÉNÉRALE :

 

Avec la fin de l’occupation et le début des Trente Glorieuses, Paris va mieux et le fait savoir... Entre révélations et révolutions, l’Hexagone est en pleine euphorie, notamment au sein du milieu cinématographique et musical.

Paris 20ème arrondissement, quartier Ménilmontant des années 1950.

 

HISTOIRE :

 

"Ce film suit les aventures d'un jeune garçon (joué par le fils d'Albert Lamorisse, Pascal, alors âgé de cinq ans) qui, sur le chemin de l’école, libère un ballon rouge semblant “abandonné” à un réverbère.

Décidant alors d’adopter ce dernier avec fierté et délicatesse, commence une relation d'amitié et de tendresse entre les deux personnages…"

 

LE RÉALISATEUR :

 

Scénariste, réalisateur et producteur de cinéma, Albert Lamorisse né le 13 janvier 1922 à Paris et meurt le 2 juin 1970 à Karaj en Iran.

S’affirmant tel un spécialiste du cinéma pour enfants aux aspirations poétiques (beauté de la photo, importance de la musique…) à travers ses films "Crin-Blanc", "Le Ballon rouge" ou encore "Fifi la plume", il trouve son style et s’affirme malgré plusieurs échecs commerciaux.

Par la suite, ses films seront finalement mondialement distribués.

Il est l'inventeur du système “Hélivision”, technique pionnière antivibratoire de prises de vue aériennes qui sera plus tard largement utilisée, entre autres lors du tournage des premiers James Bond.

Grand amateur d'échecs, il est aussi le créateur du très populaire jeu de société Risk.

 

RÉCOMPENSES :

 

1956 : Prix Louis-Delluc, Palme d'Or du court métrage au Festival de Cannes, Prix spécial au BAFTA (British Academy of Film and Television Arts)

1957 : Oscar du meilleur scénario original

1968 : Meilleur film de la décennie (Best Film of the Decade) aux “Educational Film Award” /

 

10 autres prix internationaux // Ce film fait partie de la Liste du BFI des 50 films à voir avant d'avoir 14 ans établie en 2005 par le British Film Institute.

Ce film a été transposé deux fois en livre : en 1956, illustré avec des photos noir et blanc extraites du film - 44 Pages (Éditions "Hachette") ;

en 1976 - 48 Pages (Édition "L'école des loisirs").